16 juil. 2012

Azami par Marc Cantin et Isabel





De Kaïdo à Paris, un voyage qui va changer la vie d'Azami.
Azami vit depuis toujours avec sa grand-mère un peu sorcière au pied du mont Kaïdo. Et voilà que son père lui propose de l'emmener en vacances à Paris ! Pour la jeune Japonaise, c'est le choc des cultures. Ses habits d'enfant sage forment un drôle de contraste avec les cheveux verts de Myo, l'adolescente qui l'accueille. En plus, Myo se montre détestable avec elle. Son petit ami Joan, en revanche, est bien charmant...



_______________________________________________________________________________________

Mon avis : 

Azami était un livre qui me faisait envie, j'étais très intéressé de part son esthétique (il faut dire que sa couverture est très belle et j'aime beaucoup son format) mais aussi de part son résumé. Étant fan du Japon et de sa culture, je ne pouvais passer à côté de ce livre. Après ma lecture d'Au pays des kangourous, je voulais une lecture jeunesse, gaie pour me remettre de mes émotions. Et que dire ? Je ne suis pas vraiment emballé..

Azami, jeune japonaise de 14 ans vit avec sa grand-mère Obâsan au pied du Mont Kaïdo. Un jour son père va lui proposer d'aller en vacances à Paris puisqu'il doit y aller pour son travail ! Un vrai choc des cultures pour Azami qui n'a jamais voyagé. En France, ils vont être accueillis par un vieil ami du père d'Azami, celui-ci à une fille qui a le même âge qu'elle : Myo. Fille excentrique que l'on va découvrir méchante et désagréable envers notre héroïne. La raison ? Le rapprochement entre Azami et Joan, le " petit ami " de Myo.

Azami, un personnage principal que j'ai bien apprécié. C'est une fille simple qui ne se prend pas la tête que ce soit niveau maquillage, vêtements et tout le tralala qu'une ado de son âge se préoccuperait. C'est vraiment le genre de personne que j'apprécie, une personne simple qui ne se prend pas de haut, qui n'est pas extravertie. Malgré les points forts de sa personnalité, cette fille est d'une naïveté impossible, ce n'est pas croyable ! Il lui suffit d'une ballade, de gentils mots, d'un regard pour tomber dans le panneau. Mais c'est quoi ça ? Par contre, j'ai beaucoup aimé son côté " famille ", la relation très proche avec sa grand-mère est touchante. J'ai été soulagé quand j'ai vu la décision qu'Azami a prit en fin de roman niveau familial car je crois que si elle n'avait pas pris cette décision, ça aurait vraiment mal passé et Azami aurait perdu tous les points forts que je lui ai trouvés côté famille.

En parlant de la famille d'Azami, j'ai beaucoup aimé Obâsan, sa grand-mère. Une femme dévouée au bonheur de sa petite-fille, elle est très protectrice envers Azami. On le voit bien lors du voyage Japon-France d'Azami car sa grand-mère va lui imposait un Yôkaï, un esprit qui sera là pour la remettre dans le droit chemin mais aussi un esprit qui rapportera les faits et gestes d'Azami à sa grand-mère. Obâsan est un des points forts de ce petit livre, elle m'a fait rire plus d'une fois. Elle est drôle sans s'en rendre compte puisqu'elle croit bien faire en proposant des offrandes à l'ordinateur d'Azami, des moments frais et cocasses.

Myo, un personnage important dans l'histoire puisque c'est chez elle qu'Azami va débarquer en France. Myo est tout à fait le genre de fille que je déteste. La fille qui se croit importante, qui veut être aimée de tous, qui se croit forte et qui marche avec la vulgarité. C'est une personne que je ne pouvais pas supporter dans ce livre jusqu'au dénouement de l'histoire ou j'ai été très surpris par son comportement. Au temps dire qu'elle est remontée très haut dans mon estime alors que c'était très mal parti. Myo est une fille qui s'est forgé une carapace, mais derrière celle-ci ce cache une fille très gentille et touchante.

Passons maintenant à l'histoire, je ne l'ai absolument pas trouvé original. Je pense (à mon humble avis personnel) que c'est du vu et revu. Je pense aussi que cette histoire aurait pu être écrite par n'importe qui inspirait par le Japon, ou même par quelqu'un un minimum imaginatif. Il y a quand même des plus dans ce livre. Et heureusement car sinon je ne sais pas si je l'aurai fini. Quels sont ces plus ? De un, les e-mails que s'échanger Azami, son père et sa grand-mère. J'ai pris beaucoup de plaisir à les lire et j'ai trouvé cette idée très sympa et attention.. ORIGINALE. Une touche d'originalité dans ce livre ne m'a pas fait de mal. Et le deuxième point sont les informations sur le Japon que l'on a pu découvrir lors de notre lecture,  que ce soit au niveau des lieux importants et connus au Japon (comme le Mont Kaïdo) ou au niveau des pratiques et croyances religieuses japonaises, cela prouve que les auteurs ont acquis une certaine connaissances de ce pays avant d'en parler. Un plus car entendre parler des auteurs sur des pays qu'ils ne connaissent à peine, c'est exorbitant.

Pour conclure je ressors déçu de cette lecture mais j'ai tout de même passé un moment sympa avec Azami et sa famille, je m'attendais à quelque chose de beaucoup mieux. Je ne vous conseille pas cette lecture à part si vous êtes axés très jeunesse car c'est vraiment une histoire simpliste. Je sais que beaucoup de personnes ont appréciés cette lecture alors je vous conseille de lire d'autres avis avant de vous faire un avis négatif en lisant ma chronique.

Je remercie tout de même Samia des éditions Nathan pour cet envoi qui m'a permis de me faire un avis personnel sur ce livre.

_______________________________________________________________________________________

" Voyager, c'est accepter les différences ! "

" Ne pas perdre patience, même si cela semble impossible, c'est déjà faire preuve de patience  "
_______________________________________________________________________________________

L'avis de Tiboux et Hanae, mes partenaires :


 

5 commentaires:

  1. Ohhhh merci de m'avoir mis un lein :D

    C'est dommage que tu aies été déçu à ce point. Mais je comprends ton point de vue, c'est vraiment jeunesse. Comme je m'y attendais, ça ne m'a pas plus perturbée que cela, et j'ai également adoré Obâsan, surtout ses offrandes à l'ordinateur ^^

    Par contre, ce n'est pas un livre qui restera longtemps dans ma mémoire, c'est vrai ! Et j'ai lu une chronique qui disait que le livre parlait uniquement du Japon traditionnel, ce qui pouvait fausser la représentation que s'en feraient les jeunes lecteurs, et je ne l'avais pas souligné dans mon avis mais c'est très vrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est normal, tu es ma partenaire ;)

      Je m'attendais à du jeunesse mais pas au temps ! Elle m'a bien fait rire avec ces offrandes aussi :p

      Pareil pour moi, il ne restera pas dans ma mémoire.

      Bizzzz Hana !

      Supprimer
  2. je ne pense pas que ce livre pourrai me plaire mais ne sait-on jamais peut être que si je tombe dessus un jour, je le lirai =)

    RépondreSupprimer
  3. Malgré sa belle couverture, ce livre ne me tente pas plus que cela

    RépondreSupprimer
  4. Plus je lis d'avis sur ce livre moins ça me donne envie de le lire. ^^ Peut-être un jour à l'occasion... histoire de me faire mon propre avis. :)

    RépondreSupprimer