17 nov. 2012

Autobiographie d'une Courgette par Gilles Paris

_____________________________________________________________________________________

Mon avis :

Ayant adoré Au pays des kangourous du même auteur, je ne pouvais pas passer à coter de ce roman. Et puis, avec cette couverture très sympathique et un résumé qui promettait beaucoup de choses, c'était inévitable. Je ressors de cette lecture totalement ravi, c'est un coup de coeur que m'offre Gilles Paris avec ce livre. Une très belle histoire, passionnante et très émouvante avec une petite touche d'humour que je ne peux que vous conseillez. Le fait que le narrateur soit un petit garçon de 9 ans est vraiment génial et j'en suis très friand, c'est ce que j'aime dans le travail de Gilles : ses personnages et ce qu'il en fait. Les paroles sont très enfantine et très bien relaté, on croit et on boit les paroles de ce jeune garçon. Lors de ma lecture je n'ai pu penser qu'un auteur adulte était derrière tout ça, il sait vraiment se mettre dans les conditions voulues pour ses romans.

Icare dit "Courgette", petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : "Le ciel, ma Courgette, c'est grand pour nous rappeler que dans la vie on n'est pas grand chose".
Depuis son accident, la mère d'Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s'occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare "incapable mineur".
Placé en maison d'accueil, Courgette découvre enfin l'Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l'Amour...
Un petit chef-d'oeuvre d'humour et d'émotions. L'apprentissage d'une vie...

Icare alias Courgette est plus qu'attachant ! Il est adorable, touchant et extrêmement drôle grâce à ses répliques qui apportent une touche rafraichissante dans ce roman quelque peu émouvant. " Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis "c'est ça, j'ai tué maman." " On ne peut pas rester de marbre devant les paroles de ce jeune garçon, on peut lire qu'il arrive très vite à maturité, en effet, il n'a que 9 ans mais comprend tout à fait ce qu'il vient de faire. Cela en devient encore plus émouvant. La petite bande d'amis de Courgette : Simon, Ahmed, les frères Chafouin etc. sont aussi drôles et touchants à leur façon, cette bande de copains est très agréable à suivre, on aurait même envie de les rejoindre pour s'amuser avec eux. Sans oublier Camille, la petite fille qui fait chavirer les coeurs. Elle est vraiment drôle et très sournoise, c'est un pur bonheur de suivre ses petites escapades avec Icare, ça m'a fait beaucoup sourire ! Autobiographie d'une Courgette regorge de bons personnages, je vais donc m'arrêter ici car je pourrais vous en parler des heures..

L'histoire est absolument géniale, on est très vite happé par tous ces événements ! Ce livre est un révélateur d'émotions, j'ai pu passer de la colère à la tristesse pour continuer avec la joie en à peine quelques pages. Certaines personnes peuvent être rebutés par l'écriture de cette pépite car le narrateur n'a que 9 ans mais les paroles sont tellement profondes qu'on peut passer outre. Personnellement, c'est ce genre d'écriture enfantine qui me plait chez Gilles Paris et j'espère qu'il continuera à créer des personnages comme Icare et Simon [personnage principal d'Au pays des kangourous]. C'est un livre que je pourrais lire et relire sans m'en lasser. Ne passez pas à côté, vous raterez quelque chose ! REELEMENT !

Je remercie Gilles Paris d'avoir écrit un si beau roman et de me l'avoir fait parvenir. Je vous en suis très reconnaissant !


4 commentaires:

  1. Un bon petit livre pour se détendre !

    RépondreSupprimer
  2. Han! Il file dans ma liste pour Noel, je le veux xD Tu m'as totalement convaincue!!! :D

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien avec un avis comme le tien on ne peut que être convaincue ^^. Franchement le titre na m'avait pas interpellé au début mais tu me donnes vraiment très envie de découvrir cette histoire, ce petit garçon et ses pensées si belles.

    RépondreSupprimer