14 mars 2013

Dans la peau du diable par Luke Delaney

_____________________________________________________________________________________

Mon avis :

Dans la peau du diable, un titre plus qu'accrocheur qui m'a poussé à lire ce roman. Je dois dire que je ressors de cette lecture avec un avis très mitigé, en effet, être, comme le dit si bien le titre "Dans la peau du diable" c'est très spécial. C'est très intimidant, le narrateur exerce une sorte de pouvoir sur nous, lecteurs, cela engendre une dimension réaliste assez terrifiante et angoissante. Je ne me suis pas vraiment senti à l'aise lors de ma lecture. Sincèrement, je ne sais vraiment pas si j'ai adoré ou détesté ce roman, ça vous semble peut-être idiot, vous vous dites surement qu'un ressenti est un ressenti et qu'on ne peut pas hésiter entre ces deux extrêmes mais cela est mon cas aujourd'hui. Je vais tout de même essayer de vous donner mon avis le plus précisément possible pour que vous puissiez avoir une idée du genre de roman que peut être celui-ci : un genre de thriller tout à fait inédit pour moi. Je ne sais si je réitérerai cette expérience dans le futur, l'avenir me le dira !

Un homme, en apparence bon père de famille, nous raconte par le menu, dans un monologue intérieur, le meurtre qu'il vient de commettre : comment il a repéré puis traqué sa victime, pour la poignarder sauvagement dans son appartement londonien.
L'inspecteur Sean Corrigan est appelé avec son bras droit, Dave Donnelly, sur la scène de crime. Sean, abusé dans son enfance, ressent et comprend la violence des meurtriers, l'ayant lui-même intériorisée. Il a développé une sorte d'intuition très forte qui lui permet de visualiser le déroulement des crimes et de ressentir la proximité animale du tueur.
D'autres meurtres vont être commis, plusieurs personnes suspectées et un vaste jeu du chat et de la souris commence. Mais dans cette affaire, les apparences sont trompeuses, les fausses pistes et les pièges nombreux, et Sean va avoir fort à faire pour dénouer les nombreux fils de cette intrigue.


Je vais commencer par les personnages. Tout d'abord, au tout début de ma lecture je me suis dit : "mais m**de, je connais déjà l'identité du tueur, où vont être les rebondissements ?". À vrai dire, cette partie de l'histoire m'a bien plu puisque j'ai eu ma dose de rebondissements et de surprise, j'ai eu le droit à des retournements de situation auxquels je ne m'attendais pas du tout. C'est une des choses que je recherche et que j'aime dans les thrillers, la surprise. Et je dois bien avoué que niveau surprise, Dans la peau du diable sait y faire. En revanche niveau identification du personnage, vous vous doutez bien que c'est ZERO ! Comment s'identifier à un criminel, c'est tout bonnement impossible. Cela engendre une certaine distance qui explique en partie mon avis mitigé pour ce roman. Niveau inspecteur, policier et tout le traintrain habituel, j'ai été assez déçu. Aucun ne m'a vraiment plus. Ils manquent de prestance, de charisme.. C'est très dur d'apprécier un roman lorsque les personnages ne nous plaisent pas !

En revanche, j'ai beaucoup apprécié l'histoire globale et l'intrigue qu'a créé Luke Delaney. Puisque le tueur était déjà dévoilé je m'attendais à quelque chose de très simple, de basique et d'assez plat mais que nenni. Au fil de ma lecture, j'ai pu constater que l'auteur m'avait bien eu. En effet, celui-ci a su brouiller mon esprit, puisque pour moi les dès étaient déjà jetés mais en fait pas du tout. Des rebondissements plus que surprenant se sont glissés dans cette histoire et ont tout chamboulés ! De plus, les descriptions des meurtres sont très bien fournies, j'en ai encore l'estomac retourné. J'ai su apprécié la plume de cet écrivain, il sait comment plaire, j'ai aimé ce qu'il a fait de ce roman même si le contexte ne m'a pas vraiment plus. Au contraire, comme expliqué plus haut, c'est le gros point négatif qui fait que je n'ai pu prendre complètement plaisir à la lecture de ce roman. Mais je ne mets en aucun cas le talent de l'auteur en cause !

Je pense que les amateurs de Thriller pourrait apprécier cette lecture, peut être pas tous car j'en suis un et je n'ai pas plus apprécié que ça mais la grande majorité devraient trouver leur bonheur avec ce roman. En revanche, ceux qui voudraient tenter ce genre pour la première fois, ne commencer surtout pas par Dans la peau diable, choisissez quelque chose de plus soft et de moins.. spécial ? Je souhaite tout de même remercier Gilles Paris qui m'a permis la découverte de ce genre de Thriller, j'en reste encore hébété. Hébété de quoi je n'en sais rien mais je le suis !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire