29 sept. 2013

Une histoire d'hommes par ZEP


Editions Rue de Sèvres
18 €
Bande-dessinée contemporaine
64 pages

Un coup de poing malheureux a stoppé net l'ascension des Tricky Fingers, un groupe de rock formé par quatre copains dans les années 90. Seul Sandro, le chanteur, a su saisir sa chance et est devenu une rock star. Les autres ont rangé leurs rêves au placard et ont repris de leur mieux leurs existences ordinaires. Une vingtaine d'années plus tard, Sandro prend l'initiative d'inviter les trois autres pour un week-end chez lui dans la campagne anglaise. Étonnantes retrouvailles où les langues et les mémoires se délient, et malgré le single malt les souvenirs ont un drôle de goût. Réveiller le passé n'est jamais anodin et, de cette Histoire d'hommes, certains ne sortiront pas indemnes.
________________________________________________________________________________________

Mon avis :

L'univers de la bande-dessinée m'intéressait beaucoup, en effet je n'en avais jamais lu sauf quelques Titeuf ou Cédric quand j'étais enfant. Mais ici c'est une bande-dessinée pour adulte que ZEP nous a pondu. Les thèmes abordés le montrent très bien, sexe, drogue, alcool etc. C'est donc avec plaisir et beaucoup d'attentes que je me suis lancé dans cette petite lecture et j'en suis ressorti ravi malgré que je sois un peu frustré par la petitesse du texte, n'ayant pas l'habitude, ces 64 pages m'ont paru trop courtes et c'est pour cela que je ne peux pas considérer cette bande-dessinée comme un coup de coeur malgré que celle-ci le mériterait bien.

On découvre 4 personnages bien différents : Sandro, Frank, JB et Yvan. Ils ont tous une personnalité bien distincte. Frank est mon favori car malgré les thèmes abordés, il apporte de la gaieté dans l'histoire, avec ses répliques tordantes et sa jovialité. Il prend tout à la légère, notamment le fait qu'il soit à l'origine de la séparation du groupe. Explication : "[..]et ce n'est pas moi qui ai anéanti le groupe, c'est Frank, je vous le rappelle. - Woh.. J'ai juste pété le nez d'un type de la BBC !" Ceci n'est pas un spoiler, c'est d'ailleurs l'extrait se trouvant au dos de la bande-dessinée, mais j'ai préféré vous mettre un vrai résumé en introduction. Sandro, JB et Yvan sont aussi des personnages intéressants quoique Sandro soit un peu trop arrogant à mon goût.


J'ai beaucoup aimé l'histoire même si 60 pages, c'est trop court pour moi. La grande majorité est faite de flash back où on voit la vie des 4 amis lorsqu'ils étaient encore un groupe. On en apprend beaucoup sur eux. On revit d'ailleurs la fameuse scène du cassage de nez par Franck, sa crise d'hystérie. On apprend comment Sandro est devenu une rock star, par quels moyens. L'histoire se finit par une révélation dont un des personnages ne va pas sortir indemne, c'est très touchant et.. une petite boule s'est formée dans mon ventre. Par contre, j'aurais réagi beaucoup plus mal que cette personne et je n'aurais pas pardonné. C'est une bande-dessiné rock, j'ai vraiment apprécié car le rock, c'est la vie. Zep a écrit un très bon scénario et ses dessins sont géniaux, ils ont beaucoup évolués depuis Titeuf, c'est indéniable. L'objet livre est splendide, les feuilles sont cartonnées et les couleurs sont très belles, elles changent en fonction de l'époque, en fonction des scènes, j'ai trouvé ça vraiment original.

Je suis donc conquis par cette lecture et je vous la conseille. A lire rien que pour le message qu'elle transmet , l'amitié c'est sacré. Maintenant, j'ai envie de lire des bande-dessinée plus souvent mais j'avoue que je trouve les prix abusés vu la petitesse de celles-ci.. Mais bon, un petit écart de temps en temps, pourquoi pas ?


" Le malheur, je le connais bien. Je m'y sens chez moi. "

2 commentaires:

  1. Une très belle BD que j'ai adoré :) !!!

    PS : Je suis d'accord avec toi pour les prix !!! Je regarde... mais je n'achète jamais !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'irai voir à ma bibliothèque s'ils l'ont déjà acheté parce que comme toi je trouve les prix assez élevé. Même si la BD est bien j'ai toujours à l'esprit cette petite phrase "avec cette somme j'aurais pu me payer au moins deux poches". C'est très agaçant.

    RépondreSupprimer